Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 10:50

Bon, je n'avais que du chocolat noir mais c'est la même recette:

Liste des ingrédients

link

5 œufs 

1 tablette de 170 g de NESTLÉ DESSERT Chocolat au Lait

 140 g de farine + 10 g pour le moule100 g de beurre  Président + 1 noix pour le moule

70 g de sucre en poudre

1 sachet de  sucre vanillé 


1 Préchauffez le four Th. 6 (180°C).

2 Cassez le chocolat en petits morceaux et faites-le fondre au micro-ondes 1 minute à 500W avec 2 cuillerées à soupe d'eau.

3 Cassez les oeufs en séparant les jaunes des blancs et fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

4 Faites fondre le beurre dans une petite caserole sur feu doux et ajoutez-le au mélange jaune/sucre. Incorporez la farine.

5 Battez les blancs d'oeufs en neige ferme avec une pincée de sel et incorporez-les délicatement au mélange précédent.

6 Séparez la pâte en deux et ajoutez le chocolat fondu dans une moitié et le sachet de sucre vanillé dans l'autre moitié. Versez les deux pâtes en les alternant dans un moule à cake beurré et fariné.

7 Faites cuire dans votre four environ 40 mn, le gâteau piqué au centre devant être très moelleux.

8 Démoulez-le et laissez-le refroidir sur une grille.

20141210 192816

Partager cet article
Repost0
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 00:00

Recette de crêpes pour 4 personnes

 

Mélangez la farine tamisée, les sucres et le sel dans un grand récipient.

Faites un puits au milieu et ajoutez-y les œufs battus.

Versez maintenant le beurre fondu et mélangez à nouveau.

Incorporez progressivement le lait tout en fouettant.

Ajoutez-y le rhum.(facultatif)

Faites chauffer votre poêle antiadhésive, une fois chaude, étalez-y une fine couche d’huile.

Versez une petite louche de pâte à crêpes et inclinez la poêle pour répartir la pâte.

Laissez cuire votre crêpe jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Retournez-la délicatement avec une spatule pour faire cuire l’autre face.

 

Ingrédients pour faire la pâte à crêpes

 

375 g de farine tamisée

50 g de sucre en poudre

Un sachet de sucre vanillé

6 œufs

75 g de beurre fondu

1 litre de lait

3 c. à soupe de rhum (facultatif)

2 pincées de sel

Un peu d’huile pour la cuisson

Partager cet article
Repost0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 18:46

J'ai suivi ce link

 

Avant de cuire votre gigot d’agneau au four, pensez à sortir la viande du réfrigérateur au moins 1 h avant la cuisson. Il est en effet préférable que la viande soit à température ambiante avant de commencer la cuisson, ceci afin qu’elle monte uniformément en température et que la cuisson soit homogène.

 

2/ Un gigot mariné est un gigot bien parfumé

Préparez une marinade à base d’huile et herbes et/ou épices de votre choix. Enduisez-en le gigot d’agneau, couvrez-le de film alimentaire et laissez-le mariner durant quelques heures (voire toute la nuit) avant de le cuire.

 

3/ Ne le piquez pas

Pourquoi vouloir piquer sa chair pour y enfoncer des morceaux d’ail ? En faisant cela, le jus de la viande va s’écouler durant la cuisson (alors que nous voulons le garder précieusement) mais en plus, l’ail ainsi inséré dans la viande en ressort quasiment cru, aucun intérêt ! Si vous aimez l’ail avec vos viandes, ajoutez des gousses d’ail en chemise dans le fond du plat 40 minutes avant la fin de la cuisson. Cuites dans le jus, elles seront exquises.

Ne le piquez pas veut aussi dire qu’il vous est formellement interdit d’y enfoncer couteau ou fourchette, même durant la cuisson pour le retourner. Les spatules et tout objet non contondant sont les bienvenus (et ça vaut pour toutes les viandes).

 

4/ Ne le salez pas

Vous aimez la viande juteuse ? Evitez de saler votre gigot d’agneau. Au four, il se dessècherait. Et oui, le sel on le conserve pour la fin de la cuisson et pour le service (hummm, la fleur de sel sur mon morceau de gigot d’agneau au four… un régal !). Bon, on ne va pas entrer dans les détails, mais la cuisine c’est aussi de la chimie (du livre éponyme) !

 

5/ L’enduire d’huile il aime ça

Le gigot d’agneau au four sera encore meilleur si vous prenez le temps de le masser (vigoureusement ou non) avec de l’huile avant de le cuire. Prenez une huile qui résiste aux hautes températures (huile de pépin de raisin ou huile d’olive par exemple) et enduisez le gigot généreusement. Cela permet d’avoir une viande bien grillée sur les bords (tout en conservant sa tendresse au centre). Ca me fait un peu comme la croûte de la côte de bœuf si vous voyez de quoi je parle…

 6/ Allumez le feu !

N’ayez pas peur d’enfourner votre gigot d’agneau au four à 240°C (thermostat 8) durant 15 minutes. Cela permet de saisir la viande et d’avoir comme une « croûte » qui retient toutes les bonnes choses à l’intérieur de la viande.

 

7/ Poursuivez à une température plus basse

Maintenant que le gigot d’agneau a pris un petit coup de chaleur, il est temps d’entamer sa réelle cuisson à une température de 200°C (thermostat 6-7). On compte environ 15 minutes de cuisson pour 500 g de viande. Un peu moins longtemps si vous aimez la viande rosée, jusqu’à 18 minutes pour une cuisson à point. 

 

8/ Un gigot recto-verso

Pour une cuisson uniforme de la viande, retournez-la régulièrement durant la cuisson (avec des spatules car piquer, c’est pas bien, on s’en souvient ;-)

 

9/ Un peu de repos pour le gigot !

Une fois la viande cuite, sortez la du four. Ensuite, un peu de patience s’impose ! Et oui, le secret d’une viande moelleuse et juteuse à souhait, c’est le REPOS. A la sortie du four, le jus se concentre au centre de la viande. Le temps de repos lui permet de bien se répartir partout (on en salive d’avance !).

Pour bien faire les choses, sortez votre gigot d’agneau au four, recouvrez-le d’un papier aluminium puis d’un torchon ou d’une couverture pour le conserver au chaud. Laissez-le se reposer durant 15 à 20 minutes, vous m’en direz des nouvelles !

 

10/ Préchauffez les assiettes

Pour que votre viande reste chaude plus longtemps, préchauffez vos assiettes. Vous pourrez ainsi y déposer de belles tranches de gigot d’agneau 

 

20141123 134738

 

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 18:21

J'ai pris la  recette sur le lien qui suit,  j'ai rajouté un paquet de sucre vanillé et du chocolat râpé à l'interieur de la pâte et saupoudré le dessus du gâteau de sucre glace et de chocolat. 

  Ils parlent d'un gâteau pour 4 personnes...

Il faut prechauffer le four à 160 degrés

.Dans un saladier:

2 jaunes d'œuf

160g de sucre

160g de farine et un paquet de levure.

1 paquet de sucre vanillé

Chocolat râpé

50g de beure fondu

15 cl de lait

Rhum

Ajouter:

2 blancs d'œufs battus en neige.

10mn a 160 degres puis 15 mn à 180

Suivre le lien:

link

Voilà ce que ça donne quand une partie a  déjà été"dévorée"! :

20141123 182851-1-120141123 182851

Partager cet article
Repost0
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 23:14

On parle souvent de l'absence du père,  un père décédé ou un papa très pris par son travail, mais il y a une autre forme d'absence:

 link

"Il y a absence et absence. La pire absence, ce n'est pas l'absence physique, c'est le désintérêt. Imaginons un cadre qui rentre tard de son travail. S'il est capable malgré tout, pendant un quart d'heure de faire abstraction de ses préoccupations pour aller dire bonsoir à ses enfants, écouter ce qu'ils ont à dire, être disponible, il est présent. D'autant plus si, dans la journée, la mère a dit : "J'en parlerai à ton père  ce soir". Ce père-là est présent dans la tête de l'enfant et il sait qu'il peut compter sur lui."

"Quelles peuvent être les séquelles de l'absence du père pour un enfant? 

      Jean-Marie Petitclerc: : L'absence du père peut avoir deux conséquences graves pour l'enfant : Premièrement l'absence de modèle d'identification pour le garçon et d'image de l'autre sexe pour la fille ; deuxièmement la difficulté à intégrer des limites."

 

 Certains pères ne s' adressent pas spontanément à leur bébé pour lui faire un petit discours. 

      Papas, ne privez pas vos bébés des effets bénéfiques de votre voix sur leur bien être:!

 link

"À une certaine époque, on prétendait que la voix grave des pères effrayait les enfants : c'est tout le contraire ! Les sons plus graves calment et rassurent. Et l'enfant apprend à associer cette voix grave au calme et à la sécurité : chez les oiseaux, on appelle ça « imprégnation ». Chez les humains, on appelle ça « papa qui m'aime ». 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 09:56

     Je viens de voir sur un blog:"Halte au plagiat culinaire!".

Je n'ai pas compris...?

La cuisine est un partage, une transmission.

Quand je veux faire un gâteau ou autre, je regarde toujours sur Internet  , je compare plusieirs recettes, je choisis souvent celle qui me semble la plus facile ou celle qui me paraît être la plus claire, la mieux libellée et la plus jolie sur la photo finale.


N'est-ce pas là l'intérêt des blogs culinaires?

Montrer comment faire et surtout,  surtout ....le résultat. 

Par politesse, il m'arrive presque toujours d'ajouter le lien du site où j'ai pris les indications de préparation, quand je ne le fais pas, c'est que je me suis inspirée de plusieurs recettes à la fois.

Le lien n'est pas le plus important, la photo du résultat est primordoale , car il ne suffit pas d'appliquer une recette à la lettre pour donner le même gâteau .

Bien souvent les miens sont simples et pas des plus présentables, c'est vrai ...:)  mais , si je les partage, c'est qu'ils n'étaient pas mauvais du tout , sur le plan gustatif.

Pourtant la  belle photo sur la recette est souvent un de mes critères de sélection...s' il faut, je dois passer à côté de délicieuses choses, mais bon...!

 Je plagie  pas mal ma grand-mère lorsque je  confectionne du Pain perdu ou des Endives au jambon, comme elle me préparait quand j'etais petite,.

Mes enfants ont aussi volé la recette des nems,  transmise par leur mamie vietnamienne.....

Moi, je suis contente quand quelqu'un  'pique" une recette sur mon blog.

La seule chose qui me vexerait, c'est qu'on s'approprie mes photos, car là,  effectivement, ce serait du plagiat! 

Mais je n'ai pas trop d'inquiétude à avoir à ce sujet!  :)

Partager cet article
Repost0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 17:19

Bon, là je risque de schématiser un peu , mais, mise à part la catégorie de papas exemplaires,  il y a encore aujourd'hui  2 à 3 catégories de pères pariculiers:

Ceux qui sont complètement "gateux" devant leur progéniture,  qui considèrent leur enfant comme une œuvre d'art dont ils sont l'auteur.  :)  , ils l' admirent et interdisent qu'on y touche et obéissent à tous les caprices de leur "bébé d'amour".

Il y a ceux qui sévissent,  hurlent, réprimandent toute la Sainte journee et n'assurent que ce rôle là.

Il y a encore ceux qui considèrent que la maman est seule habilitée à s' occuper du bébé.

Certaines mères confortent leur conjoint dans cette idée de compétence maternelle et excluent le papa de toute activité visant à prendre en charge l'enfant (toilette-jeux..et même éducation.)

J'ai trouvé un article intéressant sur la réelle fonction  du père dont voici un petit extrait:

link

"La fonction du père est de séparer l'enfant de la mère. Il doit s'interposer entre la mère et l'enfant pour permettre à l'enfant de développer son identité en dehors de la symbiose maternelle et rappeler à la mère qu'elle est aussi une femme, une amante, un être de plaisir, non seulement un être de devoir généreux. Si la mère représente l'amour fusionnel, le père représente les limites, les frontières, la séparation psychologique. 

L'enfant a besoin de sentir toute l'attention de la mère pour découvrir sa puissance. Mais il a aussi besoin des interdits de son père pour connaître ses limites et apprendre à faire attention aux autres. L'enfant apprend, par sa mère, qu'il est au centre de l'univers, de son univers ; il doit apprendre, par son père, qu'il existe d'autres univers avec lesquels il devra collaborer pour survivre et s'épanouir. L'enfant doit apprendre à se situer à mi-chemin entre l'attitude du chat et du chien. Le chat se croit le maître en voyant tout ce que son " esclave " fait pour lui, alors que le chien perçoit son propriétaire comme son maître parce qu'il est capable de tout faire pour lui."



Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 09:09

Encore du nouveau dans la recherche sur la mort subite du nourrisson:

      link

"Le nouveau-né doit être couché sur le dos, dans son propre lit (par exemple : lit à barreaux), sur un matelas ferme et adapté au lit, afin de ne pas laisser d’espace entre la structure du lit et le matelas sur lequel l’enfant pourrait glisser et être gêné pour respirer. Afin de protéger le nourrisson dans son lit, l’environnement doit être libre, sans oreiller, coussin, drap, couette ou couverture.

 

Il est préférable d’utiliser une gigoteuse ou une turbulette pour qu’il n’ait pas froid. Les tours de lit sont à éviter : trop épais, il est possible que l’enfant puisse y enfouir sa tête en dormant et ne puisse plus respirer correctement.

 

La température de la chambre doit être comprise entre 18 et 19°C, facilitant la respiration du nourrisson. Il ne faut pas hésiter à découvrir l’enfant dans les endroits surchauffés ou pendant l’été.

 

Le tabagisme des adultes représente un grand facteur de risque de mort subite pour les nourrissons, mais aussi d’infections respiratoires, d’aggravations de l’asthme, d’otites chroniques et de régurgitations. Un environnement sans tabac est donc à privilégier.

 

Enfin, et comme le montre l’étude de Colvin et collègues (2014), le couchage partagé (co-sleeping) est formellement contre-indiqué, pouvant conduire à des accidents d’écrasement thoracique quand l’adulte dort profondément."

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 08:02

J'ai vu ça à la télé,  je ne sais pas ce que ça vaut,  mais le principe est sympa:

On peut vider nos armoires de vêtements trop petits et faire de bonnes affaires en achetant des petites fringues d'occasion.

Bien sûr les enfants abîment pas mal leurs vêtements , mais comme ils ne les utilisent pas longtemps. ..

link


Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 10:02

J'ai visité deux sites , l'un pour mieux comprendre les origines de l'alcoolisme, le second pour connaître la façon d'aborder le problème ou la manière de répondre aux questions des enfants qui vivent l'addiction d'un de leurs parents ou des deux.

link

"L’apport psychanalytique

Selon Freud, l’alcool permet de diminuer le déplaisir par l’anesthésie de la souffrance et d’augmenter le plaisir par substitution pulsionnelle. Dans l’alcoolisme, il n’y aurait pas de refoulement.

Selon Lacan, la position de l’alcoolique est en lien avec le contexte familial.Les auteurs estiment qu’il existe mille et une raisons individuelles de percevoir la vie comme invivable et l’alcoolisation aide à la supporter. L’alcool anesthésie une souffrance et procure du plaisir"


"Un enfant peut avoir honte de ce qui se passe chez lui et ne veut pas que les gens soient au courant.

 Est-ce que Papa ou Maman peuvent arrêter de boire autant?

Est-ce qu'ils peuvent guérir?"

  link



 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Cool, la vie...!
  • : Etre parents à chaque étape , d'un bébé , d'un petit , d'un ado , d'un adulte ...pas évident ! Lorsqu'on a envie d'avoir un bébé , on pense plus à la première étape , mais les autres , celles qui suivent ne sont pas les plus faciles...;blog d'aide (sans prétention )....
  • Contact

Profil

  • syl
  • Entre le premier regard échangé à la naissance et les conversations qu'on peut avoir avec son enfant devenu adulte , des années se sont écoulées , les inquiétudes , joies , les visages ne sont plus les mêmes , mais les liens sont aussi forts

Texte Libre

link

 

Recherche

Archives

Pages

Liens